L'historie

Le premier bar à Pintxos de l´histoire, est toujours ouvert!

Il n’est pas facile de savoir quel a été le premier bar à pintxos ( banderillas à l’époque) de Saint Sébastien, mais selon quelques consultations effectuées il paraît que c’est le bar La Espiga qui a cet honneur. Ce bar est toujours ouvert aujourd´hui et se trouve au centre ville, dans la rue San Marcial, très près de la plage de la Concha. Le plus exceptionnel c´est qu’il est encore tenu par la même famille qui l’a ouvert en Novembre 1928, la famille Castro. On observe encore dans la façade le nom qu’il avait à l’époque : Gran Bar La Espiga.

Trois générations de cette famille ont tenu le bar durant ces 90 années d´histoire. Il a vécu deux rénovations importantes. La première dans les années 70 et la deuxième en 2008. Le plus curieux de ce bar se trouve au sol, et attire tout de suite l’attention des visiteurs. Lors des travaux de 2008 les propriétaires ont décidé de poser les mêmes dalles que l´on trouve dans les trottoirs de Saint Sébastian. Ils voulaient de cette façon que le bar soit une prolongation de la rue pour tous ceux qui pratiquent la route des pintxos.

On ne trouve pas de champs de blé à Saint Sébastien, mais avant 1928, il y avait un entrepôt de blé dans ce même local. C’est de là que vient le nom de La Espiga (épi). L’essor touristique commençait à Saint Sébastien. On vivait la Belle Époque, et étant si près de la plage, le pintxo était la meilleure façon d’attirer les nombreux touristes qui passaient devant le bar. On l’appelait encore « banderilla » parce que c’était simplement un morceau de nourriture piqué dans une tranche de pain.

La première personne à préparer les pintxos chez La Espiga a été Luisa San Martin, grand-mère des actuels propriétaires qui ouvra le bar avec son mari Jesús Castro. Luisa avait appris le métier de sa mère Simona qui travaillait dans un bar appelé El Nido. On peut déguster encore aujourd’hui les pintxos que créa Luisa il ya 90 ans comme la Chorrera, la Milanesa, les Frits (fritos) et la Macédoine(Ensaladilla Rusa).

Dans les années 60 son fils Juan Mari Castro a pris le relai avec sa femme Garbiñe Berganzos. Garbiñe a apporté de nouvelles recettes telles que les « Cazuelitas de morros » (cocottes de museaux de porc) et les « albóndigas » (boulettes) qui sont devenus des classiques chez La Espiga.

La troisième génération qui tient le bar aujourd´hui est formée par Jesús, Txema, Luma et Koro, les fils de Juan Mari et Garbiñe. Ils ont apporté avec le savoir faire de Koro de nouveaux pintxos au comptoir de La Espiga, comme le « Ropa vieja de atún » (ragout de thon) et le « Crujiente de langostinos » (croustillant de grande crevette).

Si cette lecture vous donne faim, n´hésitez pas à visiter L’Espiga. Vous allez vous régaler avec la décoration 100% locale, mais surtout avec la proposition gastronomique, fidèle aux origines mais enrichie par les générations suivantes. Deux classiques de chez La Espiga ont été sélectionnés par nos chefs étoilés Michelin pour notre liste des 99 meilleurs pintxos : Chorrera et Delicia.

La Espiga
San Martzial Kalea 48
20006 – Donostia – San Sebastián
Tel: (+34) 943 42 14 23
Email: info@laespigabar.com

Un projet de
Avec le soutien de

Connectez-vous en utilisant votre réseau social préféré

Ou en utilisant votre e-mail

Vous n'avez pas de compte? S'inscrire